Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 26 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.263 : Les courroies de transmission du diable

Il y a quelque temps, grosse discussion au sein d'un couple, et cela publiquement, devant certains de leurs amis et connaissances, dont moi, un peu effaré : "Ah ! Tu as vu un tel ? Ce qu'il a fait ? Je ne suis pas d'accord du tout ! C'est vraiment un nul !" L'épouse : "Arrête de dire du mal de tout le monde ! Tu n'es jamais content ! Mais enfin, qu'est-ce qui te prend de critiquer continuellement les uns et les autres ? Ca commence à bien faire..." Le mari : "Oh ! Toi, c'est pas mieux ! Tu acceptes n'importe quoi ! Tu crois que c'est plus fin ? Ouvre un peu les yeux, et arrête de te faire avoir."
Au sein de ce couple, difficile de discerner qui a raison et qui a tort ! Cependant, il m'a semblé que l'une des parties mettait le doigt sur le fond du problème en invitant son conjoint à "arrêter de dire du mal de tout le monde". En tout cas, je crois que nous souffrons tous, dans notre société, de ces personnes qui, par principe, ne savent pas parler autrement des autres qu'en les critiquant, ridiculisant, rejetant, dévalorisant, dégommant, et en les condamnant définitivement.
Personnellement, il me semble que de telles personnes sont d'excellentes "courroies de transmission du diable" comme j'aime les appeler ! En critiquant, en rejetant les autres, c'est Dieu qu'ils rejettent, et ils deviennent alors "les fils du diable" ! Que signifie le mot "satan" en effet ? "L'accusateur". Ce mot hébreu est proche parent étymologiquement de "haïr", "détester", "avoir de la rancune", "accuser", "être fauteur de troubles, adversaire" ; cela veut dire "ombre" également. Relisez l'Apocalypse (12/10) : le diable y est présenté comme "l'accusateur de nos frères". Quant au mot mot "diable", "le diviseur", il vient du terme grec "diabolos" : "diviser", "jeter à travers", "séparer" ; et cela au contraire de "symbolos" : "qui rassemble".
Quelle est la tactique du diable en effet, au sein d'une société humaine comme d'une communauté ecclésiale : division, pharisaïsme, persiflage, colère, amertume, orgueil, volonté dominatrice, jalousie, isolement, exclusion. Et tout ce beau monde-là se croit victime et se dit chrétien !
Mais la bêtise et la méchanceté auront-elles le dernier mot ? Certainement pas, car nombre d'hommes et de femmes, croyants ou non, Dieu merci, refusent de se laisser entraîner à rejeter leur prochain, refusent de devenir les courroies de transmission du diable et s'en remettent pleinement au Christ, le "Frère universel", qui jette sur chacun, y compris ceux que nous excluons, un regard d'amour.
Quant au diable, l'accusateur, le diviseur, n'ayez pas peur ! Ainsi que le prophétise l'Apocalypse en effet, son combat est ridicule et sans issue ; il a déjà perdu : "Ses jours sont comptés" ! (Apocalypse 12/12)

0 commentaires: